Le site des Audi sportives & du TDI

Bienvenue sur ce site Internet qui ne pouvait se concevoir que sur fond « gris Avus », synonyme de la sportivité de la marque aux anneaux. Bienvenue sur le site des Audi Sportives et du moteur TDI.

Vous y trouverez tout ce qui peut vous intéresser sur la marque Audi, son histoire, et qui est très peu traité sur des sites officiels ou bien amateurs notamment tout ce qui concerne les fameux moteurs TDi (injecteurs pompes) ou autres versions atypiques telles que les séries S, RS & TT ou bien les amateurs de la finition S-Line.

La gamme des Audi que nous passons en revue

A3, A4, S4 RS4, TT, A6 & RS6,

La passion pour la marque aux anneaux

L’histoire de ma passion pour la marque aux anneaux d’Ingolstadt , remonte à ma plus tendre enfance. En effet, mon père (d’origine Italienne) avant moi, passionné des belles voitures ne s’éloignait jamais comme vous pouvez vous en douter des « quattro-ruote » transalpines avec un attachement particulier à la raffinée marque LANCIA.

Mais bien évidemment, l’attirance inéluctable des belles mécaniques lui fit faire quelques infidélités, se réfugiant temps soit peu chez BMW avec une bagatelle de 3 BMW 528i accidentées dans la même année, et un passage serein chez AUDI comptant l’acquisition de plusieurs modèles dont le coupé 80 S, l’AUDI 100 GLS, et un 5 cylindres mélodieux caractérisant la 200 Turbo de 170 Cv et dont pour la célèbre histoire, le moteur arriva démonté dans le coffre , l’ensemble remorqué au postérieur d’une dépanneuse.

Ci dessous, une Audi 200 Turbo

En effet, mon père a racheté cette automobile à son expert comptable pour le franc symbolique et dont l’embiellage était « ovalisé ». Le moteur a bien évidemment été réparé comme il se devait, mais avec une solution originale: AUDI était pour l’époque en rupture de coussinets de bielles et mon père alors impatient de pouvoir s’amuser avec son nouveau jouet et de surcroît excellent mécanicien, décida de fabriquer lesdits coussinets dans un bidon d’huile qui pour l’époque étaient métalliques. L’embiellage fut passé à la « rectification paternelle » tour et pierre à affûter de rigueur.

(A noter pour la petite histoire que mon Père fut à l’origine de la mise au point du célèbre compresseur volumétrique CONSTANTIN. Il était dans les années 47, un talentueux et brillant jeune mécanicien de 30 ans, qui se permettait « d’envoyer sur les roses » ses patrons, qui ne pouvaient que venir le rechercher, tellement ses mains transformaient comme il le disait: « la merde en or »)

Ce grand homme me disait souvent dans son atelier:  » Gars, tu sais, si un jour il m’arrive quelque chose, alors récupère mes mains  » : c’était une petite aparté …

Et il fit reprendre vie à la belle AUDI sportive, qui à l’éclat bleu nuit métallisé a bien distillé son agrément pendant 25.000 Km avant de rendre à nouveau l’âme pour les mêmes causes. Mais quelle aventure cette AUDI là… Et quelle passion me légua mon père ce jour là…

Alors bonne détente sur ces agréables toiles pour vous commenter les Audi Sportives et consultez les actualités de notre Blog et notre Portfolio.